Critique de Spider-Man New Generation : un film d’une autre dimension !
4 (80%) 4 votes

En seulement 16 ans, pas moins de six adaptations de l’homme-araignée ont vu le jour sur nos écrans. 6 films, 3 acteurs, autant de réalisateurs… On n’en peut plus ! C’est triste à dire, mais même un fan comme moi des aventures de Spider-Man était fatigué de voir ce personnage adapté au cinéma. Est-ce que je préfère Tobey Maguire, Andrew Garfield ou Tom Holland ? Est-ce que je préfère la vision d’auteur de Sam Raimi, l’amourette mise en scène par Marc Webb ou l’énième adaptation du Marvel Cinematic Universe ? Je ne sais plus ! Ce que je sais en revanche c’est que ce Spider-Man New Generation se présente véritablement comme un baroud d’honneur des studios Sony Pictures, codétenteur des droits d’adaptation du super-héros au cinéma face au mastodonte Disney. Un dernier essai après l’échec artistique Venom sous la forme d’un film d’animation pour le moins inattendu !

Spider-Man New Generation : la meilleure adaptation de Spidey au cinéma ?

Spider-Man New Generation ne nous fait pas l’affront de conter une énième fois les origines de Peter Parker, mais celles de Miles Morales. Ce personnage apparu dans le comic-book Ultimate Spider-Man en 2011 connaît depuis un grand succès d’estime et c’est la raison pour laquelle Sony Pictures décide de l’adapter au cinéma en 2018.

Le film nous raconte donc l’histoire de Miles Morales, mordu par une araignée et qui doit endosser le costume de Spider-Man suite au décès de Peter Parker, assassiné par Wilson Fisk, alias Le Caïd. Il sera aidé dans ses débuts par un Peter Parker vieillissant et d’une Gwen Stacy issus tous deux d’une autre dimension.

Loin d’être enfantin ou puérile, ce film d’animation a l’audace d’aborder le multivers, ces multiples dimensions parallèles qui peuplent l’univers des comics Marvel depuis la fin des années 1970.

Ce choix scénaristique osé a le mérite de nous présenter différentes itérations du personnage de Spider-Man, chaque spectateur étant libre de s’attacher à l’un plutôt qu’à l’autre.

Spider-Man New Generation

Une réalisation léchée, novatrice !

Avec son concept génial et ses personnages attachants, le film avait déjà de sérieux atouts pour être une bonne adaptation de Spider-Man. Ce serait oublié sa mise en scène et ses partis pris de réalisation extrêmement novateurs.

Parfait mélange entre animation 2D et 3D, Spider-Man New Generation conjugue le meilleur de ces deux styles d’animation pour proposer des visions retranscrivant les origines de ces personnages. Au fil de ses aventures Miles rencontre ainsi un Spider-Pig cartoonesque, un Spider-Man Noir, mais aussi un Spider-Man manga, tous stylisé avec une animation distincte.

Spider-Man New Generation - Différents Spider-Man

Autre aspect virtuose de ce film, la bande-son est particulièrement réussie. Elle traduit parfaitement les origines street de Miles Morales, jeune ado tiraillé entre ses origines de Brooklyn et obligé de vivre à Midtown. Hip-Hop, musique symphonique et sonorité électro se marient à merveille et le compositeur Daniel Pemberton livre certainement la bande originale la plus réussie depuis celle de Danny Elfman pour Spider-Man 2.

Une adaptation réussie rendant un vibrant hommage au personnage de Spider-Man !

Le plus gros pied de nez de cette adaptation, au-delà de cette intrigue autour du multivers ou de sa réalisation léchée, c’est d’avoir réussie à mettre en scène une origin story rendant hommage à ce qu’est Spider-Man. Pas de qui il est ou de ce qu’il est censé être, mais plutôt de ce qu’il représente en tant que symbole à la fois dans l’univers Marvel, mais aussi dans le cœur des lecteurs.

 Spider-Man-New-Generation-Spider-Gwen

Spider-Man est avant tout un friendly neighborhood, un guy next door. C’est un super-héros certes, mais ça pourrait être vous ou moi ou n’importe qui. C’est exactement ce que représente le personnage de Miles Morales auquel tout le monde peut s’identifier dans ce film ! Et le fait de mettre en scène plusieurs itérations de Spidey va aussi dans ce sens :  le spectateur peut s’identifier à chacun d’entre eux. Nous sommes tous Spider-Man !

Le film se clôture d’ailleurs sur une citation en mémoire de Stan Lee et Steve Dikto :

« La personne qui aide les autres simplement parce que cela doit être fait, et parce que c’est la bonne chose à faire, est sans aucun doute un véritable super-héros. »

Spider-Man New Generation est donc à mes yeux la meilleure adaptation du personnage de Spider-Man au cinéma depuis le Spider-Man 2 de Sam Raimi. Jamais je n’avais réussi à m’identifier à ce point aux personnages ni à m’impliquer émotionnellement dans le récit. La réalisation est magistrale et le discours sous-jacent du film est un brillant hommage à l’œuvre de Stan Lee et Steve Dikto.