En 2014 sortait un film événement, la toute dernière adaptation de la bande dessinée Astérix au cinéma. Cette fois-ci pas de film-live, mais un film d’animation en 3D avec Louis Clichy à la réalisation et Alexandre Astier au scénario. Cette adaptation de Astérix et le Domaine des Dieux avait su séduire par son esthétique novatrice et son scénario bien mené où la trame de Goscinny laissait place aux dialogues percutants d’Astier. Le duo de réalisateurs est de retour cette année avec Astérix – Le secret de la potion magique. Alors est-ce que la recette fait toujours mouche ? Verdict dans cette critique.

Astérix – Le Secret de la potion magique : ça raconte quoi ?

Le village des irréductibles Gaulois va mal : Panoramix s’est brisé la jambe. Pour la première fois de son histoire, le village gaulois risque la pénurie de potion magique. À moins que Panoramix, accompagné d’Astérix et Obélix n’arrive à trouver son digne successeur. Notre trio de Gaulois s’engage donc dans un tour de la Gaule à la rencontre de tous les druides de villages. Mais gare à Sulfurix, le rival éternel de Panoramix qui compte bien récupérer le secret de la potion magique.

Vous l’aurez compris, ce Secret de la potion magique est un scénario original écrit par Alexandre Astier lui-même. Bien que nous retrouvions quelques références à des albums classiques écrits par Goscinny (Le Devin et le Tour de Gaulle pour ne citer qu’eux), cette toute nouvelle aventure se suit sans déplaisir et nous replonge sans problème dans l’univers d’Astérix le Gaulois.

Astérix Le Secret de la potion magique

Une réalisation aux petits oignons !

L’une des plus grandes forces d’Astérix et le Domaine des Dieux avait été sa réalisation. Il faut dire qu’avec Louis Clichy aux manettes, ancien animateur chez Pixar sur les films Là-Haut et Wall-E, on pouvait s’attendre à un travail de qualité, mais ça va plus loin que ça. En effet, je trouve, à mon humble avis, que le travail de Louis Clichy sur l’animation du monde Astérix parfait.

D’un côté, il a réussi à rendre justice au trait si particulier de Uderzo avec ses personnages disproportionnés et ses décors très détaillés. Mais en plus, Louis Clichy amène avec lui une fluidité dans l’animation, un souci du détail qui lui est propre et qui fait que chaque personnage dans le champ semble doué de pensée. Ce ne sont pas des amas de pixels animés que nous avons sous les yeux, mais de vrais personnages doués d’une personnalité propre et qui transpire au travers du travail d’animation.

Pour Astérix et le Secret de la potion magique, c’est la même chose, mais en mieux. Le réalisateur s’autorise des mouvements de caméra bien plus technique, et cela dès les premières secondes. Le ton est donné : Le Secret de la potion magique est un film plus ambitieux dans sa réalisation.

Astérix Le Secret de la potion magique

Un scénario surprenant et respectueux du matériel d’origine

Mais il n’y a pas que la réalisation qui est ambitieuse dans ce nouveau d’animation Astérix, il y a aussi un scénario original. Chose qui n’était pas arrivée depuis Astérix et Obélix contre César, sorti en 1999. Une fois encore, c’est donc Alexandre Astier qui est derrière le texte… Et quel texte !

Le scénario et surtout les dialogues sont pétris de références et de jeux de mots qui rappellent les grandes heures de René Goscinny. Et c’est là toute l’ADN d’Astérix : captiver les plus jeunes avec une aventure palpitante et des scènes d’actions comiques et faire rire les adultes avec des jeux de mots et des références à la pelle.

Astier ne fait d’ailleurs pas l’erreur de faire des références susceptibles de mal vieillir comme Chabat a pu le faire avec son Itinéris dans Mission Cléopâtre. À la place, Alexandre Astier parie sur l’intelligence des spectateurs pour trouver les références sans jamais les appuyer.

Astérix Le Secret de la potion magique

Le secret d’une bonne adaptation ?

Alors au final, que penser de ce Secret de la potion magique ? Est-ce une bonne adaptation de l’œuvre d’Astérix ? Non parce qu’entre nous, c’est tout ce qui compte, pas vrai ? Astérix, c’est d’ailleurs un peu notre super-héros made in France. Si le monde entier s’insurge contre les adaptations de Batman sur grand écran, pourquoi n’aurions-nous pas le droit de critiquer les adaptations cinématographiques de nos héros de bande dessinée ?

Si de mon côté j’ai beaucoup de choses à dire sur les adaptations live-action des aventures d’Astérix au cinéma, je suis bien plus élogieux sur les deux derniers films d’animation sortis ces dernières années. Mieux que ça, je trouve Le Secret de la potion magique bien plus abouti que le dernier. En effet, je pense que Louis Clichy, comme Alexandre Astier, ont dû s’autobrider inconsciemment lors de leur premier film. Ici, on sent plus de folie, quelque chose de neuf qui caractérise l’œuvre originale de Goscinny et Uderzo. Que ce soit dans les dialogues bien plus percutants ou dans la réalisation très cartoonesque comme peut l’être le trait d’Uderzo,  tout le film sonne juste et on tient certainement là, l’une des meilleures adaptations d’Astérix au cinéma. Personnellement je vous laisse faire votre classement, mais je classe facilement ce dernier film deuxième, au coude à coude avec Mission Cléopâtre !

Je vous recommande donc grandement le visionnage de ce dernier film Astérix, un petit bijou de drôlerie qui vous fera passer un superbe moment au cinéma. La réalisation est dingue, le scénario et les dialogues sont adaptés à toute la famille et le casting vocal est aux petits oignons. Mention spéciale pour Christian Clavier qui reprend le rôle d’Astérix en animation après Roger Carrel et qui s’en sort admirablement !

4.1
21